Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 19:36

Un mois a déjà passé et je dois avouer que même si j'ai avancé, j'ai été passablement débordée par d'autres en-cours (nooon, vraiment...?! Y en n'a pas qu'un seul...?!) et aléas de la vie.

Mais reprenons. Le boulet? Kézako?

Je reprends les mots d'Emmanuelle, initiatrice du rendez-vous qui sauve des ouvrages:

"Eh bien, c'est un projet tricot ou crochet qui a été commencé dans l'enthousiasme puis qui fut délaissé pour mille et une raisons. Elles ne sont pas toutes valables mais elles ont freiné puis ralenti la progression. Ensemble, nous sortons de son purgatoire un ouvrage et nous le terminons.

Certaines participantes ont quitté la ronde car elles ont atteint leur but : finir leur projet. D'autres ayant plusieurs encours sont encore là. Et certains mois, des petites nouvelles nous rejoignent pour affronter en équipe la reconquête du boulet."

Pour moi, il s'agit surtout de placer mes fils réalisés au rouet afin que ces premiers fils ne finissent pas au fond-très-profond d'un vague sac sans identité, oubliés pour longtemps. Ce qui serait dommage même s'ils sont un peu rustiques. De toute façon, ils s'améliorent grandement au fur et à mesure.

Du blanc, deux gris et un marron très foncé pour faire le "noir". Et hop!

Alors en ce moment, je manque de noir et je file une future nouvelle pelote. Evidemment, j'avance le reste et les gris vont bientôt manquer... Je ne risque pas de manquer d'entraînement pour le filage.

Je crochète l'avant-dernier tour que je n'ai pas terminé. Mais les carrés foncés venus se poser près des carrés blancs, mettent ces derniers en valeur. Et quand que je l'ai sur les genoux, j'apprécie sa chaleur.

Voici donc un avant-après, histoire de bien voir que j'ai tout de même avancé.

Vous pouvez encourager les autres forçats du boulet (y-a-t-il un féminin à ce mot? Il faut que je cherche...) par ici.

Pour finir, j'ajoute une photo, hommage à ma tendre grand-mère qui s'en est allée la semaine dernière. Le tricot et le crochet n'avaient pas de secrets pour elle. Elle a participé à me transmettre l'envie et la technique. Merci à toi, douce Rose.

Merci de votre visite et à bientôt!

Il y a un mois.

Il y a un mois.

Maintenant.

Maintenant.

Pour toi, ma Mémé.

Pour toi, ma Mémé.

Published by Rose-Marguerite - dans mes encours "crochet"
commenter cet article
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 20:02

En ce moment il faut bien l'avouer, le véritable boulet comme l'a si bien dit l'Hom, c'est notre fichue liaison internet et non pas ce plaid au crochet.

Alors qu'est-ce qu'un boulet?

Je reprends les mots d'Emmanuelle, initiatrice du rendez-vous qui sauve des ouvrages:

"Eh bien, c'est un projet tricot ou crochet qui a été commencé dans l'enthousiasme puis qui fut délaissé pour mille et une raisons. Elles ne sont pas toutes valables mais elles ont freiné puis ralenti la progression. Ensemble, nous sortons de son purgatoire un ouvrage et nous le terminons.

Certaines participantes ont quitté la ronde car elles ont atteint leur but : finir leur projet. D'autres ayant plusieurs encours sont encore là. Et certains mois, des petites nouvelles nous rejoignent pour affronter en équipe la reconquête du boulet."

En ce qui me concerne, le rendez-vous sert à avancer un projet qui mêle filage et crochet. Je me suis entraînée à partir d'une toison de Hampshire à faire des fils et il faut bien dire que sans cette idée de plaid, mes premiers fils (un peu gros, un peu irréguliers) n'auraient jamais eu aucune chance de servir. Je les ai accompagnés de fils faits à partir de nappes dans les tons gris-bruns (Les Toisons Bretonnes) et ainsi je poursuis mon apprentissage du filage. Les fils changent, s'affinent et sont plus réguliers.

J'ai fait pour ce rendez-vous un tour complet et il m'en reste deux ainsi que la bordure. J'ai aussi filé un fil blanc et un de gris moyen. Encore quelques carrés et quelques fils en perspective mais j'aime le voir grandir. Et l'idée de ne pas rester avec des fils un peu rustiques sur les bras m'enchante.

Voici donc les photos de mon avancée. Et pour voir les beaux ouvrages-boulets des autres participantes, pugnaces et très volontaires, c'est par ici.

Merci de votre visite et à bientôt!

La dernière fois.

La dernière fois.

Et maintenant.

Et maintenant.

Et avec les pelotes.

Et avec les pelotes.

Published by Rose-Marguerite
commenter cet article
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 18:11

Mais qu'est-ce qu'un boulet? Ne cherchez pas autour de vous ou oubliez votre journée et ce qui vous a agacé ce lundi. Non, non, c'est un boulet qui concerne le crochet et le tricot surtout. Pour clarifier, je reprends les mots d'Emmanuelle, chef en titre des "Bouletteuses".

Voici.

"Qu'est-ce qu'un boulet ?

Eh bien, c'est un projet tricot ou crochet qui a été commencé dans l'enthousiasme puis qui fut délaissé pour mille et une raisons. Elles ne sont pas toutes valables mais elles ont freiné puis ralenti la progression. Ensemble, nous sortons de son purgatoire un ouvrage et nous le terminons.

Certaines participantes ont quitté la ronde car elles ont atteint leur but : finir leur projet. D'autres ayant plusieurs encours sont encore là. Et certains mois, des petites nouvelles nous rejoignent pour affronter en équipe la reconquête du boulet."

C'est si bien écrit et expliqué qu'il n'y a rien à ajouter. Nous nous retrouvons ainsi tous les mois, le deuxième lundi.

J'en suis donc au deuxième rendez-vous de mon nouveau boulet. C'est un plaid tout simple au crochet. Je crochète des carrés d'une seule couleur que j'assemble au fur et à mesure.

Vous me direz alors peut-être: "où est donc la difficulté, le risque pour ce plaid de déraper et d'entrer dans les limbes des ouvrages en cours et surtout oubliés?"

Et bien le risque est dans la contrainte (pas désagréable, je dois dire) que je me suis donnée de filer laine dont j'ai besoin pour le crocheter.

Tout est parti du filage d'une toison de mouton Hampshire afin de progresser et de m'exercer. J'ai obtenu des pelotes que j'ai eu envie d'utiliser rapidement avant d'avoir trop attendu, fait trop de progrès au point de les trouver "moches" et de ne rien en faire. Les pelotes étant blanches, j'ai décidé de les accompagner de deux tons de gris et d'un brun foncé. Pour filer ces trois nouvelles couleurs, j'ai pris des nappes des toisons bretonnes car j'aime bien aussi leur démarche de revalorisation de la laine des moutons locaux.

Dans mon premier message, je l'avais appelé "mon plaid rustique" mais j'ai bien aimé aussi le terme de "roots" employé dans un commentaire très sympa. Très rustique et très roots, il sera mais il est déjà aussi très chaud.

La démarche des rendez-vous du Boulet me permet donc de m'organiser un peu mieux dans l'avancée du crochet et du filage. Véritable exploit pour moi.

Voici mon avancée. Et pour voir les autres participantes, c'est ici.

Merci de votre visite et à bientôt!

La dernière fois.

La dernière fois.

Aujourd'hui

Aujourd'hui

Le rendez-vous du Boulet#16: Mon plaid "roots" ou "rustique".
Une nappe de brun foncé.

Une nappe de brun foncé.

Une nappe de l'un des gris.

Une nappe de l'un des gris.

Published by Rose-Marguerite - dans mes encours "crochet"
commenter cet article
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 21:32
Teintures végétales et filage.

L’été 2013, alors que l’Homme devait faire un stage de monitorat en plongée et s’absenter pendant deux semaines, je pensais faire un stage d’anglais au Royaume-Uni pour le travail au même moment. Raté : candidature non retenue. Dommage.

Prévenue à l’avance bien sûr, j’ai eu le temps de penser à ces deux semaines à occuper. Heu, bon : il faut être honnête, ce ne sont pas les idées qui me manquaient. C’est alors que je suis allée voir une tisserande qui organise des ateliers de teintures végétales afin de savoir si cette fois j’aurai enfin une chance avec les dates. Bingo ! Je pouvais espérer y participer d’autant plus que nous étions deux à vouloir nous inscrire. En discutant, j’ai appris qu'elle faisait une initiation au filage. Je me suis lancée. Et là, il faut bien dire qu’une fois dans son atelier, avec les autres stagiaires en formation de tissage, je me suis rendue compte que je mettais le doigt dans un univers riche et très créatif. Un véritable vertige.

J’ai adoré, ce furent de vraies découvertes. Cette tisserande a une grande expérience et elle partage beaucoup avec ses stagiaires. C’est très intéressant et très stimulant. Et assez vite, tout en bavardant, je me suis souvenue que chez mes grands-parents, il y avait eu un rouet.

J’ai appelé mes parents qui m’ont appris qu’ils l’avaient, ne savaient pas quoi en faire et qu’il était dans la cave. Je suis allée le récupérer. Mes parents étaient ravis de lui avoir trouvé une destination. Je l’ai sorti de sa pièce obscure et humide pour le remonter au grand air et par une belle journée d’août 2013, nous avons sué tous les deux, moi de le nettoyer et lui d’être plein d’eau.

Je lui ai donné un nom : Tad Kozh (grand-père en breton). Nous avons bien filé ensemble un certain temps mais il est fragile car plus que centenaire. C’est le rouet de mon arrière-arrière-grand-mère. Il sent bon le vieux bois et je l’adore. C’est un rouet double-entraînement. Je continue de filer avec lui mais je lui ai trouvé un nouveau copain : le Joy2 de Ashford baptisé Melen (jaune).

Alors depuis un an, l’Homme voit de temps en temps arriver à la maison un carton odorant plein de mérinos, Shetland, jacob, Ouessant et autres laines de moutons que des propriétaires mettent sur LBC. De quoi nourrir mon appétit fibresque de débutante et surtout améliorer mes connaissances et mon filage.

Mais attention: en quantités très raisonnables ; il faut ménager la patience et l’incroyable compréhension de l’Homme. En réalité, ma nouvelle façon de regarder les moutons l’amuse. Quand j’en vois un, c’est plus fort que moi, il faut que je me demande ce que vaut sa laine. Oubliée la viande, je suis en mode végétarien avec les moutons.

Cet été indien inespéré m’a bien aidée à trier, laver et sécher des toisons brutes un peu odorantes. Certaines sont donc passées à la casserole des teintures végétales : millepertuis, reine des prés, brou de noix, camomille, henné rouge, cochenille, garance, bois rouge, genévrier, bouleau, eucalyptus, bourdaine, gaude, campêche et quelques autres. L’avantage de la toison c’est que l’on ne risque pas de gâcher une belle matière déjà prête à filer. Elle permet de faire des essais en toute tranquillité. Et ces essais de teinture, je les file ensuite sur mon vieux rouet pour le « dérouiller ». Les échantillons ne risquent pas de l’éreinter.

Depuis un an, j’ai eu le temps de faire des essais et de transformer pas mal de toisons et mèches de laine peignée. Voici donc une nouvelle catégorie de messages qui est ouverte.

Merci de votre visite et à bientôt!

Laines brutes, lavées et toison teinte

Laines brutes, lavées et toison teinte

Teintures végétales sur mèches peignées (portant) et toison Hampshire.

Teintures végétales sur mèches peignées (portant) et toison Hampshire.

Des premiers aux plus récents. Ca s'affine.

Des premiers aux plus récents. Ca s'affine.

Published by Rose-Marguerite - dans Teintures et filages
commenter cet article
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 19:21

Quinze! Le temps passe vite. Cela ne fait pas aussi longtemps que cela que je participe à ce rendez-vous mais il m'a permis de ressortir et de finir deux ouvrages que j'avais franchement délaissés. En quoi cela consiste-t-il? Je vais me permettre de reprendre les mots d'Emmanuelle qui a eu cette bonne idée. Voici ce qu'elle écrit:

Qu'est-ce qu'un boulet ?

Eh bien, c'est un projet tricot ou crochet qui a été commencé dans l'enthousiasme puis qui fut délaissé pour mille et une raisons. Elles ne sont pas toutes valables mais elles ont freiné puis ralenti la progression. Ensemble, nous sortons de son purgatoire un ouvrage et nous le terminons.

Certaines participantes ont quitté la ronde car elles ont atteint leur but : finir leur projet. D'autres ayant plusieurs encours sont encore là. Et certains mois, des petites nouvelles nous rejoignent pour affronter en équipe la reconquête du boulet.

C'est si bien écrit et expliqué qu'il n'y a rien à ajouter. Nous nous retrouvons ainsi tous les mois, le deuxième lundi.

Le rendez-vous m'a permis de sauver un gilet tricoté en Prima de Debbie Bliss et une marinière en coton Rabanne de Bouton d'Or.

Quel donc mon nouveau challenge?

Un plaid. Oui. Mais avec une contrainte: je fabrique le fil. Et c'est pas rien. Je ferai un billet sur mes expériences de teintures végétales et sur le filage au rouet.

Ce qu'il faut que je vous dise ici pour ce projet, c'est que j'ai récupéré de la toison blanche (mouton Hampshire) que j'ai lavée, cardée et filée. C'était une première pour moi et la toison permet de s'entraîner à moindre frais. Il fallait donc trouver une destination à ces fils blancs. Et c'est en faisant connaissance avec le site des Toisons Bretonnes que j'ai décidé de les associer à des fils de deux tons de gris et d'un marron très foncé pour faire un plaid. Les Toisons Bretonnes vendent des fils tout prêts mais j'ai acheté les nappes à filer pour continuer à m'entraîner.

L'idée du plaid est venue vite car c'est plus facile d'utiliser des fils de diverses grosseurs et un peu irréguliers (surtout les premiers) dans un ouvrage au crochet. Et puis, j'adore les plaids, je trouve que ce sont de beaux objets (même si le mien promet d'être rustique). Et ce n'est pas le lit qui va me dire que la laine avec laquelle je m'entraîne, gratte.

Afin d'avancer sûrement (et lentement...), le rendez-vous du boulet m'a semblé une bonne idée. D'autant plus que je tricote des fils plus doux et "plus jolis", que je file des matières plus agréables et flatteuses aussi. C'est donc un bon moyen de me motiver.

Voici deux photos pour vous montrer où j'en suis. Autre motif de motivation: j'apprends à assembler au fur et à mesure. Beaucoup mieux que de se retrouver à tout assembler à la fin comme pour mon plaid "Hawaï".

Pour voir les autres boulets, c'est ici chez Emmanuelle.

Bonne soirée et merci de votre visite.

Le quinzième rendez-vous boulet.
Le quinzième rendez-vous boulet.
Published by Rose-Marguerite - dans mes encours "crochet"
commenter cet article
7 septembre 2014 7 07 /09 /septembre /2014 11:15

Deux semaines après vous avoir présenté mon ouvrage avec ses perles et charmes, je peux maintenant vous le montrer encadré. Si-si, j'ai même réussi ça. Et Gaewen aussi (enfin!).

Grâce au "Défi 2013 et plus..." emmené par Christiane, de nombreux ouvrages sont sortis de l'ombre d'un tiroir ou placard dans lequel ils avaient atterri bien malgré eux.

Pour ma part, j'ai ainsi sauvé Gaewen une création de Nimüe et Pacific Rim Sampler de Jeannette Douglas. Et je suis très heureuse de les voir ainsi, finis et bien F-I-N-I-S. Bon, un boulet étant un boulet même en broderie, Gaewen a dû attendre encore quelques mois avant les finitions. Mais la patience finit par payer.

Pour Pacific Rim, j'ai choisi un tissu batik orange-bleu gris et un autre uni gris perle très doux. Le batik reprend bien les couleurs de la broderie et lui donne un peu de peps. Les deux viennent de la boutique Ecolaines de Rennes. Le gros coeur est resté. Je l'aime bien et il est plus discret qu'il n'y paraît.

Pour Gaewen, deux tissus aussi dont un beau batik à motifs de feuillages et un autre dont le dessin rappelle ceux du bois (Michael Miller). Les deux viennent d'une mercerie qui a hélas, fermé à Rennes (encore une) et je remercie Laëtitia pour son oeil très sûr qui m'a permis d'avoir le duo idéal.

Je vous remercie pour vos encouragements qui m'ont permis d'en voir le bout et de pouvoir dès à présent en profiter.

Je laisse le Défi pour le moment et je reprendrai un nouvel ouvrage en janvier 2015. Le temps pour moi de me consacrer à d'autres ouvrages nécessiteux. Evidemment, je continuerai à encourager les copines sur le blog collectif et salutaire du Défi. Pour les voir, c'est ici.

Merci à toutes de votre visite! A bientôt!

Défi 2014 #15: Bouquet final pour Pacific Rim et Gaewen.
Défi 2014 #15: Bouquet final pour Pacific Rim et Gaewen.
Défi 2014 #15: Bouquet final pour Pacific Rim et Gaewen.
Défi 2014 #15: Bouquet final pour Pacific Rim et Gaewen.
Une simulation de suspension. Là, il n'est pas au mieux à cause de l'interrupteur.

Une simulation de suspension. Là, il n'est pas au mieux à cause de l'interrupteur.

Défi 2014 #15: Bouquet final pour Pacific Rim et Gaewen.
Défi 2014 #15: Bouquet final pour Pacific Rim et Gaewen.
Published by Rose-Marguerite - dans Broderie
commenter cet article
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 15:43

Encore une quinzaine qui est passée très vite et il est temps de se retrouver pour le "Défi 2013 et plus..." organisé patiemment et avec plein d'entrain par notre mentor Christiane. Dans mon tiroir où sont rangés des ouvrages en mal de reconnaissance, un fan club s'est créé. Et oui: ils rêvent tous de passer au "Défi 2013 et plus". Leur souhait: que le Défi dure assez longtemps pour qu'ils y passent tous. Dingue!

Cela dit, c'est si agréable de voir un ouvrage prendre forme et se terminer. Il y a toujours un petit moment de flottement à la fin car il m'a accompagné plusieurs mois et qu'il faut passer à autre chose. Cependant, ça se bouscule au portillon.

Bon alors, je m'étais prévenue moi-même: les perles parfois c'est casse-pied et plus long qu'il n'y paraît. J'avais deux sortes de perles: celles où une aiguille plutôt normale peut passer et celles pour lesquelles hors l'aiguille fine spéciale perles, point de salut. J'ai beaucoup louché, tiré la langue, suçoté le fil voire écrasé/pincé le bout entre mes incisives pour que cela passe; tout cela en refusant obstinément d'utiliser la loupe.

J'aime beaucoup l'effet discret des perles très fines, vertes et écrues, qui viennent se poser doucement sur les points.

Les bleues et roses sont plus grosses mais elles sont un peu moins nombreuses.

Cerise sur le gâteau: des perles d'eau (freshwater pearls) sont venues ponctuer la ligne de point d'huître. Elles sont très jolies.

Un charme représentant un oursin plat (sand dollar) vient s'ajouter à l'ensemble.

Pour finir, un gros coeur qui brille termine la colonne de la broderie. C'est lui qui m'a fait douter: n'est-il pas trop gros, trop brillant, trop clinquant? Pour le moment, il est fixé. On verra ensuite. Il faut que je m'y fasse. Ou pas.

Il reste les finitions afin de le transformer en tableau avec encadrement en tissu.

Pour voir les autres brodeuses et leurs beaux ouvrages, c'est sur le blog du Défi.

Merci pour votre visite et à bientôt!

Défi 2014 #14: Un gros coeur qui brille pour finir.
Défi 2014 #14: Un gros coeur qui brille pour finir.
Défi 2014 #14: Un gros coeur qui brille pour finir.
Défi 2014 #14: Un gros coeur qui brille pour finir.
Défi 2014 #14: Un gros coeur qui brille pour finir.
Défi 2014 #14: Un gros coeur qui brille pour finir.
Défi 2014 #14: Un gros coeur qui brille pour finir.
Défi 2014 #14: Un gros coeur qui brille pour finir.
Published by Rose-Marguerite - dans mes encours "broderie"
commenter cet article
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 18:20

C'est aujourd'hui le moment de se retrouver pour montrer son avancée en broderie. Le "Défi 2013 et plus..." est une belle et bonne idée de Christiane, sans laquelle un nombre certain d'ouvrages de broderie seraient restés là où ils ont été (lâchement- ça, c'est le mien) abandonnés ou encore qui nous permet de nous motiver sur un ouvrage récent pour lequel des encouragements ne sont pas du luxe.

Je vous avais dit qu'il me restait quatre lignes à broder, et bien c'est chose faite. Et j'en suis bien contente. La partie broderie est finie! Merci Christiane! Merci à toutes pour tous vos encouragements!

Bon, c'est la partie broderie qui est achevée car comme beaucoup de créatrices américaines, Jeannette s'est dit que ce serait ballot de ne pas y ajouter une louchée de perles, une pincée de "charms", un zeste de ruban (ça, c'est fait) et un gros truc qui brille genre diamant. J'ai un doute à son sujet mais on verra.

En attendant, je goûte le plaisir d'avoir enfin terminé mes petites lignes d'échantillons de points sur ce beau thème de la Colombie Britannique.

Et hop! Photos!

Et les autres participantes sont ici.

Merci de votre visite et à bientôt!

Défi 2014 #13: Face au soleil couchant.
Défi 2014 #13: Face au soleil couchant.
Défi 2014 #13: Face au soleil couchant.
Published by Rose-Marguerite - dans mes encours "broderie"
commenter cet article
27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 12:15

C'est avec plaisir que je retrouve le groupe de brodeuses pour ce rendez-vous de juillet afin vous montrer mon avancée.

Grâce à Christiane qui sait nous motiver, nous ne restons jamais trop loin du Défi même si parfois on s'accorde une petite pause, le temps de sauter un week-end.

Alors voici ma petite avancée: deux lignes de plus. Oui, je sais, c'est peu. Mais j'ai remis la main sur un châle qui avait besoin d'aide pour avancer lui aussi et la broderie s'en est ressentie.

La première ligne est un point que l'on retrouve souvent dans les samplers américains: herringbone stitch. Il sert ici à maintenir un petit ruban de soie bleu. N'ayant pas d'indication sur le fil utilisé, j'ai choisi de broder ce point avec deux brins de mouliné de soie bleu/mauve.

Au-dessus, une frise de goélands esquissés car seules les ailes sont soulignées d'un point arrière.

La fin de la broderie approche, il ne reste que quatre frises. Ensuite, il faudra que je couse les perles et les petits "charmes" si chers aux brodeuses américaines afin d'embellir l'ensemble (enfin, j'espère, ;)).

Pour retrouver les avancées des copinautes, c'est ici.

Merci de votre visite et à bientôt!

Défi 2014 #12: Quatre goélands perchés.
Défi 2014 #12: Quatre goélands perchés.
Défi 2014 #12: Quatre goélands perchés.
Published by Rose-Marguerite - dans mes encours "broderie"
commenter cet article
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 22:17

Pour ce rendez-vous du mois de juin, hommage au beau temps qui nous offre depuis plus de deux semaines un ciel bleu azur comme on en voit rarement. Pas l'ombre d'un nuage. Bon d'accord: à l'exception d'hier (temps de chien) mais cette affreuse journée nous a permis d'apprécier le retour du bleu profond aujourd'hui. Vive l'été!

Ces quinze jours ont vite passé et Christiane nous donne à nouveau rendez-vous sur le blog collectif du "Défi 2013 et plus..." afin de présenter nos avancées.

J'ai aimé cette série de lignes consacrées aux activités de la plage et du bord de mer.

Tide pool treasures nous rappelle le plaisir de barboter dans les mares d'eau au bord de la mer et d'y trouver parfois quelques minuscules crabes, crevettes et petites bêtes.

Jeannette appelle ensuite ce point juste au-dessus: fern stitch (point de fougère). Il représente les algues.

Puis une ligne d'un point qui s'appelle three-sided stitch.

Pour finir, une collecte de coquillages: la coquille St Jacques, la coque, la palourde et la patelle (scallop, cockle, clam, limpet). J'adore ramasser de minuscules coquillages, ce sont de si parfaites miniatures des plus grands.

Je remonte peu à peu vers le haut de la broderie et il me restera des oiseaux de mer, des vagues et un coucher de soleil pour finir. Il faudra aussi fixer des perles et des "charms" très craquants. Il reste encore quelques étapes mais quel plaisir de le voir approcher de la fin.

Pour voir les avancées des autres participantes, c'est ici.

Les vacances approchent et avec elles, la promesse de jolies balades...au bord de la mer ou dans les montagnes si joliment fleuries. N'est-ce pas Christiane?

Bonne semaine à vous! Merci de votre visite!

Défi 2014 #11: quelques coquillages plus loin...
Défi 2014 #11: quelques coquillages plus loin...
Défi 2014 #11: quelques coquillages plus loin...
Published by Rose-Marguerite - dans mes encours "broderie"
commenter cet article

Présentation

Recherche

Je participe

 

51031616

27833966.gif

yes-we-shawl

logo2

39711911 p

sac bouton

lefilage1

Visites

Merci!

Cumulus

Roy Tanck's Flickr Widget requires Flash Player 9 or better.

Get this widget at roytanck.com